Nous n’irons plus au bois

  • Michel Leboeuf

La biodiversité québécoise en péril
Il y a tant d’insectes, tant de mousses microscopiques et de champignons apparemment insignifiants, pourquoi vouloir à tout prix les conserver? Si certaines espèces disparaissent, est-ce si grave? Oui. La cohésion d’un écosystème repose sur la multitude des liens qui unissent les organismes vivants. De par son étendue et la variété de ses milieux naturels, le Québec est riche de sa biodiversité. Ce patrimoine naturel a une grande valeur économique, mais aussi esthétique. Nous n’irons plus au bois si le loup, le triton vert et le papillon lune disparaissent de nos forêts, et si des plantes envahissantes, venues d’ailleurs, étouffent les trilles.

Un essai de Michel Leboeuf, rédacteur en chef de Nature sauvage.


Prix Hubert-Reeves 2011

20$ (taxe et manutention en sus)

Date de parution : Mars 2010
Éditeur : Vélo Québec
Collection : Nature sauvage
ISBN : 9782922072556
Pages :202 pages

« Un très instructif et charmant essai. » - Louis Cornellier, Le Devoir
« S’il y a un livre pouvant aider tout étudiant ou néophyte à comprendre et apprécier la biodiversité du Québec, c’est bien celui-ci. » - Michelle Lalonde, The Gazette
« Lire la prose de Michel Leboeuf est un plaisir […] La limpidité et la couleur de ses textes témoignent non seulement de sa maîtrise de la langue française, mais aussi de sa connaissance des sciences des végétaux et des oiseaux. »
- Pierre Brunel, président de l’Institut québécois de la biodiversité

Extrait du livre