L’horloge des grizzlis

Des chercheurs de l’Université de Washington révèlent dans une récente étude que l’horloge interne des grizzlis semble continuer à fonctionner même pendant l’hivernation. La torpeur leur permet tout de même de bouger et de se retourner dans leur tanière, engageant une certaine activité. L’étude a démontré que malgré leur long sommeil hivernal, la production d’énergie des ours continuait à croître et à diminuer quotidiennement selon un rythme précis. Les chercheurs ont également découvert qu’un pic d’activité survenait quotidiennement, quoique plus tard dans la journée par rapport à la saison estivale. Cette persistance du rythme circadien met en évidence son rôle important dans le métabolisme de nombreux animaux.

Pour plus de renseignements :

https://www.sciencedaily.com/releases/2023/11/231116140945.htm

Crédit photo: Lassi Kurkijärvi (FlickR sous la licence Creative Commons)