Le bruit de l’eau

Le printemps apporte avec lui les vents qui balaient les derniers froids de l’hiver. Ces grands courants d’air chassent la morte saison et, du jour au lendemain, les oiseaux migrateurs reviennent prendre l’espace sonore resté silencieux depuis de longues semaines. Chacun son chant, chacun son habitat. Il n’y a pas que les oiseaux qui chantent la venue de la nouvelle saison. La source et le ruisseau gonflés d’eau de fonte dévalent vers les bassins versants dans une chansonnette aussi joyeuse qu’un rire d’enfant. Puis, le lac dégèle tout doucement. La glace disparaît petit à petit et, un matin, la brise soulève les vaguelettes dans le clapotis d’un souvenir presque oublié.

Josée Caron est directrice artistique au magazine Nature sauvage

Crédit photo : iStock