Nouvelles


Un poisson en marche

Le poisson à tête de serpent du Nord (Channa argus), une espèce envahissante originaire d’Asie, est établi depuis longtemps dans le réseau hydrographique de l’est des États-Unis. Bien que l’espèce soit absente au Québec, les autorités sont sur leur garde, car elle pourrait surgir dans les Grands Lacs d’ici peu. C’est que ce ... Afficher plus...

Un rarissime croisement

En 1990, un chasseur du Groenland harponnait un cétacé d’aspect inusité au large de la baie de Disko. Ce mammifère marin, à la peau uniformément grise, possédait une queue caractéristique d’un narval mais des nageoires pectorales ressemblant plutôt à celles d’un béluga. Il n’arborait pas non plus la longue défense spiral... Afficher plus...

Un regard sur les goélands

Parlez-en aux pique-niqueurs : certains laridés sont particulièrement audacieux quand ils convoitent croustilles et sandwichs. D’apparence banale, cette confrontation constitue néanmoins un des multiples conflits qui se répètent chaque jour entre l’humain et la faune sauvage. Afin de mieux comprendre le comportement des animaux ... Afficher plus...

Huit bras, huit têtes ?

Le cerveau des quadrupèdes — et des bipèdes que nous sommes — suffit à coordonner la trajectoire respective de chaque patte dans l’espace. Cependant, pour la pieuvre, qui dispose de huit tentacules flexibles et pourvus d’innombrables ventouses tâtant en continu la nature du terrain, la synchronization des mouvements relève d’un ... Afficher plus...

Une seconde tipule aptère au Québec

Qui eût cru que la saison froide au Québec puisse être propice à la découverte d’un insecte jamais observé sur le territoire? C’est pourtant possible quand on cherche au bon endroit au bon moment, c’est-à-dire dans l’espace subnival en plein coeur de l’hiver. Grâce à un piège ingénieux qui permet de capturer les arthrop... Afficher plus...

Des orignaux en très grand nombre

Quand le loup fut éradiqué de la péninsule gaspésienne il y a un siècle, les orignaux de la région purent relaxer un peu. Et quand, au cours des 40 dernières années, les épidémies de tordeuses de bourgeon de l’épinette et les coupes forestières se mirent à créer de vastes étendues de jeunes forêts, les orignaux y trouvèr... Afficher plus...

Une histoire de truites à Yellowstone

Le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, est aux prises avec un problème sérieux de… truites grises. Introduite illégalement dans les années 1980 dans le lac Yellowstone, cette espèce prédatrice décime les populations naturelles de truites fardées. Si les autorités se doutaient de l’impact négatif de cette invasion sur ... Afficher plus...

Une remplaçante pour Pluton

Quand Pluton perdit sa qualité de planète — une décision toujours débattue par ailleurs —, le système solaire passa de neuf à huit planètes. Or voilà que des astronomes du California Institute of Technology croient être sur la piste d’un objet qui mériterait d’occuper la place laissée vacante. En analysant des perturbations ... Afficher plus...

Deux fois plus vite…

Il y a quelques mois, Environnement et Changement climatique Canada rendait public son rapport sur le climat changeant du pays. Le message est simple et éloquent: le Canada se réchauffe deux fois plus rapidement que la moyenne mondiale. Dans le Nord canadien, la situation est plus préoccupante encore, cette immense région se réchauffant ... Afficher plus...

Pas d’occupation double

Non seulement la grive de Bicknell n’est-elle pas facile à identifier, mais sa population a beaucoup diminué. Son aire de reproduction très limitée tient en majeure partie sur les sommets des Appalaches et en bordure du plateau laurentien. Sur ce dernier, l’espèce privilégie les peuplements denses de sapins baumiers, là où ... Afficher plus...