Nouvelles


Quelque part au Groenland

La banquise, sur laquelle chasse l’ours blanc, est en déclin. Ayant à composer avec une mer sans glace durant un cycle de plus en plus prolongé, l’ursidé doit jeûner, parfois jusqu’à 180 jours, au péril de sa vie. Or des chercheurs d’institutions et d’universités au Groenland, aux États-Unis, en Norvège, au Danemark et au ... Afficher plus...

Le pergélisol branché

Le réchauffement de la toundra arctique a, entre autres suites, celle de favoriser la croissance des arbustes. Durant l’hiver, cette végétation retient la neige, générant un couvert plus épais qui, selon les scientifiques qui modélisent la stabilité du pergélisol, soustrait celui-ci au froid intense si bénéfique à son maintien. ... Afficher plus...

Le long des golfes clairs

Les scientifiques des Pays-Bas connaissent bien le phénomène de l’élévation du niveau des océans. En effet, ils habitent une contrée dont le tiers de la superficie est située sous le niveau de la mer. Désireuse de savoir à quoi s’en tenir d’ici la fin du siècle, une équipe néerlandaise a passé en revue tous les modèles ... Afficher plus...

Les couleurs de la vie

Parmi les lunes du système solaire, Titan, Europe et Encelade sont chères aux astrobiologistes. Recouvertes de glace, elles sont en principe des milieux où la vie pourrait exister. De même, quelques douzaines des 4000 exoplanètes détectées à ce jour orbitent dans la zone dite tempérée de leur étoile et pourraient également ... Afficher plus...

Pies 5, Chercheurs 0

Les pies sont des oiseaux intelligents au comportement coopératif. Des chercheurs de deux universités australiennes l’ont appris à leurs dépens après avoir muni de GPS cinq cassicans flûteurs — aussi appelés pies d’Australie. Si l’objectif initial consistait à démontrer l’utilité potentielle sur un oiseau d’un harnais ... Afficher plus...

La voie du salut

Les chemins forestiers peu fréquentés ou désuets profitent au loup, à l’ours de même qu’à l’original, chacun y trouvant un moyen d’accéder plus aisément à de la nourriture. Le caribou, quant à lui, en tire peu ou pas d’avantages, étant victime de la prédation du canidé et de l’ursidé, tous deux attirés par la ... Afficher plus...

Ingénieur et ingénieux

Le campagnol des steppes est un micromammifère des plaines désertiques de la Mongolie et de la Chine. Il est sur le menu de maintes espèces de pies-grièches, qui le traquent volontiers en se perchant sur une haute plante graminée, Achnatherum splendens. Or, selon une équipe de chercheurs chinois, britannique et états-unien, le ... Afficher plus...

Plumage et migration

Des études récentes montrent que certaines espèces d’oiseaux, lors des vols migratoires, s’élèvent en altitude le jour pour naviguer plus bas la nuit venue. La thermorégulation pourrait expliquer ce comportement, le froid plus intense en hauteur faisant contrepoids à la surchauffe causée par les rayons solaires. Un groupe ... Afficher plus...

On a les iris à l’oeil

Neorthacheta dissimilis, une mouche originaire de l’est de l’Amérique du Nord, est observée au Québec depuis une dizaine d’années. Ce diptère de la famille des scathophagidés pond ses oeufs dans les iris, à la base du bouton floral en développement. Suivant l’éclosion, les larves se nourrissent des structures reproductrices ... Afficher plus...

Des poux marins

Les océans constituent 99 % de la biosphère. Les insectes, pour leur part, sont le groupe d’animaux le plus foisonnant sur Terre. N’est-il pas étonnant, alors, qu’ils soient presque totalement absents de cet immense habitat liquide? À ce jour, on ne compte que cinq espèces peuplant la pleine mer, et encore, ce ne sont que des ... Afficher plus...