Éphémère


Les tapageurs

C’est la période de l’année où les geais bleus sont les plus actifs et les plus tannants ! Très tôt le matin, ils font entendre tout leur répertoire. Djé, djé, djé, un cri rauque et pénétrant qui possède de nombreuses variantes et dont l’intensité n’est pas toujours la même. Une espèce de cri de ralliement destiné à ... Afficher plus...

Le bruit de l’eau

Le printemps apporte avec lui les vents qui balaient les derniers froids de l’hiver. Ces grands courants d’air chassent la morte saison et, du jour au lendemain, les oiseaux migrateurs reviennent prendre l’espace sonore resté silencieux depuis de longues semaines. Chacun son chant, chacun son habitat. Il n’y a pas que les oiseaux qui ... Afficher plus...

Partie la neige !

Dans mon quartier, la neige est disparue, elle qui s’obstine d’ordinaire jusqu’à la fin du mois d’avril, parfois même jusqu’aux premiers jours de mai. Encore un autre hiver derrière la cravate et qui n’aura pas mordu bien fort celui-là. Je serai curieux ce printemps d’observer comment la nature va réagir à ce réveil ... Afficher plus...

La ZEC des Martres

Dérivé du nom d’origine du lac des Martres, la Zec des Martres y indiquerait, sans surprise, la présence de ce petit mammifère carnivore, la martre du Canada. L’organisme à but non lucratif éponyme qui administre cette zone d’exploitation contrôlée s’est donné la mission de développer le territoire et le rendre accessible au ... Afficher plus...

Parc régional de la Chute-à-Bull

Rien de tel qu’un week-end passé dans un refuge rustique pour vivre un retour aux sources. Les trois refuges du parc régional de la Chute-à-Bull offrent le luxe de profiter des sentiers toute la journée sans avoir à se soucier de reprendre la route. Une fois arrivé au refuge, il suffit de rallumer le feu pour raviver les conversations ... Afficher plus...

Les chalets « Oxygène »

Un long week-end se dessine, des vacances se profilent…  Vous recherchez un lieu qui conviendra à toute la famille ou aux amis ? Les 14 chalets « Oxygène » de la Station touristique Duchesnay ont été complètement rénovés ; ils combinent désormais le confort à une offre des plus diversifiées en matière d’activités de plein ... Afficher plus...

L’horloge des grizzlis

Des chercheurs de l’Université de Washington révèlent dans une récente étude que l'horloge interne des grizzlis semble continuer à fonctionner même pendant l'hivernation. La torpeur leur permet tout de même de bouger et de se retourner dans leur tanière, engageant une certaine activité. L'étude a démontré que malgré leur long ... Afficher plus...

Quel avenir pour nos forêts indigènes ?

Le Canada compte 140 espèces d'arbres indigènes; en y incluant les sous-espèces, les variétés et les hybrides, ce nombre grimpe à 234. Parmi celles-ci, 57 sont considérées en péril. À titre d’exemple, 12 espèces d’arbres sont en péril au Québec. En plus de la déforestation reliée à l’industrie du bois et celle due à ... Afficher plus...

Un ciel à nouveau étoilé

N’obtiens pas qui veut la certification de « International Dark Sky Park » ; il s’agit de démontrer qu’un lieu est protégé de la pollution lumineuse pour permettre l’observation du ciel étoilé et favoriser les mœurs naturelles des animaux nocturnes. C’est suite à un travail de longue haleine que le parc national du ... Afficher plus...

Où est la neige ?

Début décembre, une tempête de 40 cm crée l’illusion… On aura vraiment un hiver. Malheureusement, en ce début d’année 2024, le couvert de neige est très mince. À peine quelques centimètres chez moi et un peu partout au Québec – pourtant ma p’tite maison est perchée à tout près de 400m d’altitude. Aux mangeoires, les ... Afficher plus...