Almanach


Départ vers le sud

Le jour décline. Des engoulevents d’Amérique sillonnent le ciel, émettant un pînt caractéristique. Ils repèrent dans la pénombre fourmis volantes et autres gros insectes aériens grâce à de grands yeux réflecteurs de lumière. Leur petit bec s’ouvre grand pour ingurgiter leurs proies. La fin d’été présage une disette… ... Afficher plus...

Sortie de famille

Une femelle grand harle et sa couvée de dix canetons se reposent au bord d’un lac. Ces canards au bec effilé et garni de «dents» sont également connus sous le nom de becs-scies. La cavité au creux d’un arbre qui a servi de nid a été abandonnée un ou deux jours après l’éclosion. La famille se met à l’eau, en quête de ... Afficher plus...

Bar à fruits

De généreuses grappes de baies orange ornent de petits arbres aux feuilles découpées. Les fruits charnus persisteront tout l’hiver, promesse de repas copieux pour les oiseaux frugivores; jaseurs,  merles, gros-becs ou gélinottes. Les cormes ou sorbes du sorbier d’Amérique ressemblent à de minuscules pommes. Elles rougiront en ... Afficher plus...

À la queue leu leu

Une caravane inattendue de huit musaraignes circule sur la litière forestière, l’une derrière l’autre. La famille a fui le nid à la suite d’un dérangement, un comportement occasionnellement observé chez la musaraigne cendrée, le mammifère le plus répandu en Amérique du Nord. Ce petit animal au museau pointu se reproduit ... Afficher plus...

Serpent d’eau et serpenteaux

Immobile sur un tronc dans l’eau, une grosse couleuvre se prélasse au soleil. Cette femelle couleuvre d’eau d’une longueur excédant 1 m est courtisée par un mâle qui s’approche. Celui-ci démontre son intérêt en donnant de légers coups de tête sur le corps de son éventuelle partenaire. La femelle accepte qu’il s’enro... Afficher plus...

Ça roule

La fonte des glaces dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent annonce l’arrivée des bancs de capelans. Des centaines de milliers de petits poissons élancés se dirigent vers les rivages pour y frayer. Ils se rejoignent sur les plages, mâles d’abord, puis femelles, et y déposent oeufs et laitance, préférablement de nuit. ... Afficher plus...

Fleur éphémère

Une nouvelle pousse naît à travers la litière d’une érablière du sud du Québec. La fleur solitaire de la sanguinaire du Canada apparaît, enveloppée d’une large feuille qui se déroule et expose ses multiples lobes. De huit à seize pétales blancs entourent des étamines d’un jaune vif. Les abeilles en récoltent le pollen, ... Afficher plus...

Le retour du roi

Tsi, tsi, tsi… Le son est si aigu qu’il échappe à certaines oreilles. Il trahit la présence d’un minuscule oiseau verdâtre, le roitelet à couronne dorée. La calotte royale est jaune chez la femelle, et orangée avec bordure jaune chez le mâle. Migrateurs hâtifs de passage, les roitelets arrivent des États-Unis, quoique certains ... Afficher plus...

Capsules de fougères

À travers les plaques de neige fondue pointent des tiges rigides portant des dizaines de minuscules perles brunes. Ce sont les frondes fertiles de l’onoclée sensible, une fougère assez répandue qui forme des colonies dans les milieux humides forestiers et au bord des cours d’eau. La fougère est dite sensible, car ses frondes ... Afficher plus...

Brève réceptivité

Cris stridents et tambourinage, le message de l’écureuil roux agitant frénétiquement sa queue est clair: ouste aux intrus! Ce petit mammifère arboricole, actif à l’année, surveille jalousement son territoire et ses réserves de nourriture, le pillage étant chose commune. Ce n’est que lors de leurs chaleurs en fin d’hiver que ... Afficher plus...