182 Résultats pour auteur: Pierre Bonneau

Petits gloutons

Des pistes convergent vers un tunnel sous la neige. Celui-ci mène à une tanière au creux d’une cavité rocheuse abritant trois carcajous nouveau-nés. Mythique mustélidé à l’allure de petit ours, le carcajou est considéré comme menacé au Québec. De rares observations permettent de croire que ce prédateur ... Afficher plus...

Des balanes à la rescousse

Le 8 mars 2014, un avion de ligne malaisien disparaissait en mer à l’ouest de l’Australie sans qu’on puisse, à ce jour, le retrouver. Un fragment d’aile s’étant échoué, 17 mois plus tard, sur l’île de la Réunion, différents modèles de courants marins ont été consultés dans l’espoir d’estimer le ... Afficher plus...

Comment s’est passé l’hiver?

Les oiseaux qui migrent sur de vastes distances sont soumis aux aléas rencontrés sur leurs sites d’hivernage et lors du long retour vers les territoires nordiques de reproduction. Ces défis ont-ils une incidence sur leur aptitude à se reproduire ou celle-ci dépend-elle uniquement de la disponibilité en nourriture ... Afficher plus...

Fruit amer

Des baies rouges semblables à de petites tomates pendouillent d’un enchevêtrement de tiges séchées de morelle douce-amère. De nature rampante et grimpante, cette plante s’accroche aux clôtures, arbustes ou rochers au cours de sa croissance. Ses fleurs mauves, aux pétales recourbés, affichent un coeur jaune ... Afficher plus...

Une symphonie pastorale

À visualiser en lien avec le reportage Une symphonie pastorale dans le numéro de printemps 2024 de Nature sauvage Afficher plus...

Surprise aux mangeoires

Pur plaisir pour les yeux, le va-et-vient des oiseaux aux mangeoires nous permet de contempler la faune ailée de plus près. Tiens, voilà un intrus qui s’impose parmi les mésanges à tête noire, chardonnerets et autres habitués. Huppe grise bien dressée sur la tête, la mésange bicolore saisit une graine de tourne... Afficher plus...

Détecteurs de courant d’air

La face de nombreux mammifères arbore de longs poils rigides; les moustaches du chat en sont un exemple familier. Dans l’obscurité, ces poils s’avèrent utiles pour la détection d’obstacles. Or ces vibrisses ont-elles toutes la même fonction tactile? S’inspirant des insectes chez qui les antennes, en plus des ... Afficher plus...

Vert éternel

Les conifères ne sont pas seuls à conserver leur feuillage en hiver. Des colonies de mitchella rampant, ou pain de perdrix, étalent leur verdure au ras des sous-bois de l’est de l’Amérique du Nord peu importe la saison. Le vert brillant des paires de feuilles arrondies, marquées d’une nervure centrale pâle, capte ... Afficher plus...

Qui dort­…est servi au dîner

Le sommeil rend les proies vulnérables aux prédateurs nocturnes. Chez les insectes, la fraîcheur de la nuit amplifie la torpeur, et ce n’est souvent que sous le soleil matinal qu’ils s’animent enfin. Cette apathie donne aux photographes la chance de tirer de superbes clichés. Or, les chasseurs d’images ne sont ... Afficher plus...

Semer le bon grain

C’est connu: les oiseaux frugivores contribuent, grâce à leurs fientes, à la dispersion des graines de nombreux végétaux. Également démontré scientifiquement est l’effet de la scarification que subissent certaines graines lors du passage dans le système digestif aviaire et qui augmente leur perméabilité à ... Afficher plus...