131 Résultats pour auteur: Pierre Bonneau

De tiques! oui, mais où?

Le changement climatique est un élément clé de l’expansion vers le nord de la tique à pattes noires. Si sa présence dans le sud du Québec est constatée depuis quelques décennies déjà, sa distribution à l’échelle fine dans les milieux boisés de la province reste à définir. Une étude visant à mieux ... Afficher plus...

Serpent d’eau et serpenteaux

Immobile sur un tronc dans l’eau, une grosse couleuvre se prélasse au soleil. Cette femelle couleuvre d’eau d’une longueur excédant 1 m est courtisée par un mâle qui s’approche. Celui-ci démontre son intérêt en donnant de légers coups de tête sur le corps de son éventuelle partenaire. La femelle accepte ... Afficher plus...

Vers de terre s’abstenir

En milieu agricole, les vers de terre sont généralement bienvenus : ils aèrent le sol, en améliorent le drainage et stimulent le recyclage des nutriments. Or là s’arrête leur favorable réputation. Lors de la colonisation européenne, nombre d’espèces exotiques sont débarquées en Amérique du Nord et ne cessent ... Afficher plus...

Ça roule

La fonte des glaces dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent annonce l’arrivée des bancs de capelans. Des centaines de milliers de petits poissons élancés se dirigent vers les rivages pour y frayer. Ils se rejoignent sur les plages, mâles d’abord, puis femelles, et y déposent oeufs et laitance, préférablem... Afficher plus...

Les garçons d’abord

Dans le nid, les oisillons ne sont pas nécessairement tous égaux, certains étant nourris plus fréquemment que d’autres. Chez quelques espèces d’oiseaux tel que le grand corbeau, cette inégalité persiste même quand les jeunes ont quitté le nid. C’est ce que révèle une étude récente d’une équipe de cherch... Afficher plus...

Fleur éphémère

Une nouvelle pousse naît à travers la litière d’une érablière du sud du Québec. La fleur solitaire de la sanguinaire du Canada apparaît, enveloppée d’une large feuille qui se déroule et expose ses multiples lobes. De huit à seize pétales blancs entourent des étamines d’un jaune vif. Les abeilles en récoltent ... Afficher plus...

Les orignaux et le sel

D’un océan à l’autre, les collisions routières avec des orignaux sont fréquentes. Si la signalisation et les passages fauniques ont réduit les accidents, la présence de mares salines artificiellement créées en bordure de route par le ruissellement du sel épandu en hiver attire néanmoins beaucoup d’orignaux qui ... Afficher plus...

Le retour du roi

Tsi, tsi, tsi… Le son est si aigu qu’il échappe à certaines oreilles. Il trahit la présence d’un minuscule oiseau verdâtre, le roitelet à couronne dorée. La calotte royale est jaune chez la femelle, et orangée avec bordure jaune chez le mâle. Migrateurs hâtifs de passage, les roitelets arrivent des États-Unis, ... Afficher plus...

Capsules de fougères

À travers les plaques de neige fondue pointent des tiges rigides portant des dizaines de minuscules perles brunes. Ce sont les frondes fertiles de l’onoclée sensible, une fougère assez répandue qui forme des colonies dans les milieux humides forestiers et au bord des cours d’eau. La fougère est dite sensible, car ses ... Afficher plus...

I am the walrus!

Les Beatles ne pensaient pas si bien dire dans leur célèbre chanson. Voilà que des scientifiques du British Antarctic Survey parrainés par la division britannique du Fonds mondial pour la nature (WWF-Royaume-Uni) invitent les citoyens de la planète à se transformer en détective et, du confort de leur salon, à s’inf... Afficher plus...