Fabuleux bourgeons

Arbres et arbustes sortent de leur période de dormance, s’apprêtant à revêtir leur nouveau feuillage.

La circulation de la sève déclenche la magie printanière: les bourgeons enflent et révèlent de menues feuilles fripées. Dans le cas du sureau pubescent, ou sureau rouge, fleurs et feuilles se déploient en même temps, naissant de bourgeons globuleux d’un rouge violacé. Les grappes — plus précisément appelées cymes — de fleurs blanches de cet arbuste indigène sont pollinisées par le vent et les abeilles. De petits fruits rouges apparaîtront dès le mois de juin. Les oiseaux et petits mammifères s’en régaleront, mais la consommation humaine n’est pas recommandée en raison d’une certaine toxicité. En contrepartie, le coeur tendre du sureau offre un réel intérêt: ses tiges contiennent une moelle de cellulose orangée facile à évider. Quoi de mieux pour fabriquer tire-pois, chalumeaux et pipeaux?

Crédit photo: Wikimedia commons