Fruits vénéneux

Des grappes de fruits blanchâtres évoquant des pois secs segmentés se dressent le long de tiges dégarnies.

Attention, herbe à la puce! N’y touchez pas! Beaucoup peuvent en témoigner, un contact direct ou même indirect avec la sève de cette plante peut provoquer des dermatites plus ou moins sévères. Toutes les parties de la plante, à l’exception du pollen, contiennent de l’urushiol, toxine huileuse allergène, responsable de lésions en cloques et de démangeaisons. Les fruits d’apparence cireuse s’ajoutent au menu hivernal de certains oiseaux, un festin inoffensif pour eux. En revanche, ceux-ci contribueront à répandre la plante redoutée, par le biais de leurs fientes, une moins bonne nouvelle pour nous. L’herbe à la puce se reproduit également par drageons.

Crédit photo: Wikimedia Commons