9 Résultats pour jour: 04/10/2020

La COVID?

Rien n’a changé autour de moi ou presque. La nature est toujours aussi belle et l’automne toujours aussi spectaculaire. Comme je suis confiné dans le bois depuis des années (!), je n’ai pas vécu tous les problèmes liés à la COVID sauf évidemment quand il faut combler mes besoins vitaux. Masque et deux mètres sont ... Afficher plus...

Les premières fois

La nature ne cesse de m’émerveiller. Encore plus cette saison avec ma toute première observation d’un pygargue à tête blanche en vol au-dessus du lac, d’une loutre habitant la décharge de ce même lac croquant une écrevisse et d’une salamandre aux abords d’un torrent serpentant une forêt ancienne de bouleaux ... Afficher plus...

Des intrus à la porte

Avec ces belles journées d’automne dont une bonne partie du Québec a bénéficié à la fin de septembre, j’ai eu la surprise de voir tout un petit monde d’insectes profiter de l’occasion pour tenter de s’infiltrer dans la maison. Coccinelles, scarabées, mouches, araignées, punaises… tous faisaient un sprint – ... Afficher plus...

Groupe mycologique de l’Estrie et de la Montérégie

COVID oblige, nous sommes restreints dans nos sorties. L’activité des mycologues battant son plein, il ne faut toutefois pas bouder la joie de parcourir nos lieux favoris pour la récolte ou la photographie de champignons. Pour les mycologues en herbe et même pour les plus aguerris, pourquoi ne pas vous joindre au groupe ... Afficher plus...

Le parc écoforestier de Johnville

La mission de protection de la nature et de mise en valeur du territoire naturel de l’organisme Nature Cantons-de-l’Est (auparavant Corporation de conservation du boisé de Johnville) s’incarne au sein du parc écoforestier de Johnville. Située à seulement 15 km du centre-ville de Sherbrooke, cette aire protégée ... Afficher plus...

Les sentiers de l’Escapade

Au cœur du mont Rigaud et de sa forêt environnante se trouve un petit réseau de sentiers pour qui veut profiter d’une courte escapade en Montérégie. Le sommet du mont lui-même est accessible autant pour les randonneurs et les cyclistes en vélo de montagne ; toutefois, la montée s’effectue en à peine 30 minutes. ... Afficher plus...

Autoroutes pour bactéries

Nous connaissons depuis longtemps les échanges entre arbres et champignons, mais voilà qu’une étude récente révèle des associations entre champignons et bactéries. Un champignon que nous voyons émerger sur le sol de la forêt n’est en réalité que « le fruit » de la totalité de l’organisme fongique. Son ... Afficher plus...

Des coléoptères révèlent l’invisible

Dans notre magazine d’automne, nous vous parlions de vieilles forêts. Les vieilles forêts peuvent parfois être retrouvées en gros fragments dans les paysages de conservation, mais aussi en petits fragments, enchâssés au sein de paysages aménagés. Prenez un fragment de chacun de ces paysages et positionnez-vous en ... Afficher plus...

Une mystérieuse voyageuse : l’anguille d’Amérique (Anguilla rostrata)

Lorsque les continents américains et européens étaient proches voisins, il est légitime de croire qu’une seule espèce d’anguille existait. Avec le temps, la dérive des continents a fait en sorte que deux espèces d’anguilles émergèrent, l’anguille américaine et l’anguille européenne. Même si elles constit... Afficher plus...